Le clap de fin a retenti hier au 16è forum sur l’AGOA. Les journaux parus ce vendredi évoquent le sujet, tout autant qu’ils s’intéressent à la tournée de la commission de réflexion sur les réformes, les manifestations de rues et la transformation du groupe Togo Télécom.

 Fin du forum sur l’AGOA

A l’heure de tirer le verrou sur les assises de Lomé, les pays éligibles à ce programme américain ont fait des recommandations structurées en quatre points relativement aux « défis et résolutions pour la mise en œuvre de l’AGOA, l’intégration régionale, l’examen hors cycle des pays éligibles et des doléances à l’endroit du gouvernement des Etats-Unis », informe ‘’Le Messager’’. ‘’Togoréveil’’ a évalué la rencontre et trouve que c’est un « succès » qui a le mérite de « renforcer l’impact sur les économies africaines ». Pour ‘’L’Eveil de la Nation’’, le forum qui vient de s’achever a offert l’occasion de la « rédemption » aux pays de l’Afrique subsaharienne. Toute chose qui, selon l’hebdomadaire, augure de « nouvelles perspectives dans le commerce et le secteur privé »
.
De son côté, ‘’Lettre de la Kozah’’ assure que le rendez-vous de Lomé a, entre autres, « permis aux opérateurs, entrepreneurs et investisseurs privés des pays africains éligibles à l’AGOA de mieux se connaître et d’exploiter les potentialités contribuant ainsi à une meilleure intégration des marchés nationaux ». Bref, la rencontre organisée dans la capitale togolaise a consacré une « ouverture sur de nouvelles possibilités » dans la relation commerciale entre l’Afrique et les Etats-Unis d’Amérique. Ainsi, l’Afrique peut désormais « exporter plus » vers le territoire étasunien, infère ‘’L’Union pour la Patrie’’. En ce qui concerne le Togo, son textile a reçu au cours de ce forum le visa des Etats-Unis pour y être commercialisé, soulignent ‘’Togo-Presse’’ et ‘’Togoréveil’’.

Au-delà du « folklore, quelles sont les retombées du forum AGOA pour le Togo et ses populations ? se demande » ‘’Liberté’’. Le quotidien privé croit savoir que cette rencontre « risque de ne rien apporter aux Togolais si ce n’est la notoriété de Faure Gnassingbé ».

 Tournée de la commission de réflexion sur les réformes

Cette tournée se poursuit ainsi que le rappelle ‘’L’Eveil de la Nation’’. Hier, elle était à Sokodé et son après-midi n’a pas été des plus tranquilles, à en croire ‘’Liberté’’. Le moins que puisse dire le journal c’est que l’étape de Sokodé était « surchauffée » tant et si bien que Awa Nana et les siens ont dû quitter la salle où a eu lieu la rencontre « sous des huées ». L’illustration se trouve dans cette phrase que rapporte le confrère : « Vous amenez le pays à faire des dépenses inutiles » lancera un intervenant. Dans tous les cas, la commission « joue sa crédibilité », mentionne ‘’Lettre de la Kozah’’. Surtout sa présidente. « Madame le juge pourra-t-elle adoucir les ressentiments que son passé incarne aux yeux de la majorité des Togolais ? » s’interroge ‘’Nouvel Echo’’.

 Marches des partis politiques

Si l’exigence de la mise en œuvre des réformes figure en bonne place parmi les mobiles de ces manifestations, « l’autre enjeu reste la recherche d’un nouveau chef pour l’opposition », relève ‘’Le Canard Indépendant’’. Qu’à cela ne tienne, le PNP, le CAP 2015 et le G6 sont « contraints au ralliement pour l’assaut final », écrit ‘’Nouvel Echo’’.
Certes, ces marches vont « accentuer la pression sur le pouvoir en place mais il faudrait la volonté politique de tous les acteurs pour que les réformes consensuelles puissent être mises en œuvre pour le bonheur de tous », commente ‘’L’Eveil de la Nation’’. ‘’Forum de la Semaine’’ lui, donne à savoir que le jeu politique entre le pouvoir et l’opposition au Togo est une « affaire de chiens, de chats et du chasseur ».

 Transformation du groupe Togo Télécom

‘’L’Eveil de la Nation’’ montre comment la ministre des Postes et de l’Economie numérique a placé « ses propres intérêts au-dessus des intérêts du peuple ». ‘’Le Messager’’ renchérit et souligne que la « mauvaise foi » est ce qui caractérise le mieux de Cina Lawson. ‘’Nouvel Echo’’ embraye là-dessus et explique que la ministre « avait caché toute la vérité » au président Faure Gnassingbé dans ce dossier de transformation de Togo Télécom et Togocel.

Dans le reste de l’actualité telle que traitée par les journaux, ‘’L’Alternative’’ révèle que, relativement au prochain sommet Afrique-Israël, Lomé est « sous fortes pressions internationales » pendant que « la Palestine, le Maroc et l’Afrique du Sud tentent d’avorter » ce sommet. En outre, le bihebdomadaire renseigne que le Togo est un « gros client » des vendeurs d’armes en Afrique. Justement, ‘’Les Dépêches de NYOBE’’ s’intéressent également au sommet Afrique-Israël qu’accueille le Togo dirigé par Faure Gnassingbé. L’hebdomadaire présente le chef de l’Etat comme « un homme béni de Dieu » qui s’est engagé à faire du Togo un pays émergent en 2030 avec l’aide de certains collaborateurs que la publication ne manque pas de présenter.

Le Service de Presse/HAAC

By ouro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *