L’actualité dans les journaux parus ce mardi reste dominée par les préparatifs des prochaines élections législatives.

La première réunion du Comité de suivi de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO se déroule depuis hier à Lomé. ‘’L’Audience’’ donne à savoir que ce n’est pas une rencontre à « grand enjeu ». Il s’agit « juste d’une mission d’évaluation ». A en croire ‘’L’Eveil de la Nation’’, les émissaires de l’institution communautaire ont fait aux parties prenantes le compte rendu des actions entreprises depuis le 31 juillet.

Quid de la Commission Electorale Nationale Indépendante ? « Aucune mention n’a été faite sur les travaux de la CENI comme l’a présagé la coordination de la coalition », renseigne ‘’Togomatin’’. D’après ‘’L’Eveil de la Nation’’, la question relative à cette Commission sera « tranchée aujourd’hui ». Il reviendra plutôt aux facilitateurs eux-mêmes de le faire, informe ‘’L’Alternative’’ qui annonce pour les prochains jours l’arrivée à Lomé de Nana Akufo-Addo et d’Alfa Condé.

Toujours selon ‘’L’Alternative’’, le président de la Commission de la CEDEAO a, au cours de la rencontre d’hier, informé les protagonistes du recrutement des experts électoraux pour « superviser le processus ». ‘’Liberté’’ elle, croit savoir que ces experts sont recrutés « pour la réalisation des réformes et la tenue des élections ». « Tout semble donc indiquer que la CEDEAO va prendre le devant et s’assurer de la réussite du processus », commente le quotidien privé.

Quoi qu’il en soit, le 20 décembre reste la « date impérative » et les acteurs sont appelés aux réformes, relève ‘’Togomatin’’. A la CENI, cette date est marquée d’une pierre particulière. Ainsi que le rapporte le quotidien, la Commission Electorale a confirmé hier son chronogramme avec le 1er octobre comme début du recensement. Commentaire du journal : « Le processus est donc toujours sur les rails, et sauf surprise de dernière minute, la destination ne sera rien d’autre que la gare le 20 décembre ».

Le train parti pour le moment sans la coalition des 14, celle-ci doit pouvoir « tirer les leçons » de ce « retard » et rectifier le tir, mentionne ‘’Togomatin’’. « Attention au piège de l’impréparation ! » s’exclame ‘’L’Eveil de la Nation’’ qui renchérit et fait observer que la C14 continue d’attendre les facilitateurs pendant que l’UNIR se met en « ordre de bataille » en multipliant les descentes sur le terrain. Le parti présidentiel, à en croire ‘’L’Eveil de la Nation’’, a en son sein « deux courants » opposés. D’un côté, précise la publication, les femmes et les jeunes qui « exigent une place » à la prochaine Assemblée nationale et de l’autre, les anciens qui ne sont pas pressés de céder leur siège à l’hémicycle. « La tâche s’annonce d’ores et déjà très difficile pour départager les deux courants et ne pas faire des aigris », écrit le tabloïd.

Le PNP lui, est d’après ‘’L’Alternative’’, victime de « manœuvres suspectes du pouvoir à l’approche des législatives ». ‘’Liberté’’ évoque un « acharnement » contre le parti présidé par Tikpi Atchadam. ‘’Acharnement’’ « condamné » par la formation politique qui « réaffirme son engagement à aller au bout de la lutte », ajoute-t-elle.

Autre aspect de l’actualité, les églises qui sont touchées par le phénomène de la profanation après les mosquées. « Qui veut à tout prix mettre à mal la cohésion entre communautés religieuses ? » se demande ‘’L’Audience’’. « Le Togo est sur une pente très glissante », assure ‘’Liberté’’.

En outre, ‘’L’Eveil de la Nation’’ informe que la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) est en guerre contre le phénomène. De son côté, ‘’L’Alternative’’ indique que la HAPLUCIA « peine à convaincre ». C’est un « machin créé pour bluffer le peuple », signale le bihebdomadaire.

Et puis les publications du jour se font l’écho de la mission d’affaires du Togo en Chine et du match de dimanche dernier entre les Eperviers et les Ecureuils.

Le Service de Presse/HAAC

By ouro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *