Dans leur livraison du jour, les publications reviennent sur le Conseil des ministres délocalisé à Tabligbo dans la préfecture de Yoto.

Ainsi qu’informe ‘’Forum de la Semaine’’, la session d’hier a été marquée par une innovation. Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a soumis les ministres et les autres participants au Conseil à un « grand oral » en présence des « représentants des populations ». Toujours selon le quotidien, l’exercice a concerné les secteurs tels la santé, l’eau et l’assainissement, l’agriculture et les infrastructures. L’énergie, les élections locales et le forum Togo-Union Européenne sont les autres sujets débattus à Tabligbo, complète ‘’Le Médium’’. Au cours de ce Conseil, renseignent ‘’Waraa les Vainqueurs’’, « le chef de l’Etat a exhorté les membres du gouvernement à traduire en actions et mesures concrètes, les décisions prises ».

De son côté, ‘’Flambeau des Démocrates’’ s’interroge : « quelle plus-value pour Tabligbo ? », surtout pour « une ville qui manque pratiquement de tout, notamment d’infrastructures pour accueillir ses hôtes ». L’hebdomadaire en vient à conclure que « c’est un triste constat, doublé d’un sentiment d’échec de gouvernance, que de constater qu’après plus de 50 années d’indépendance, les villes de l’intérieur du pays n’ont pu être dotées d’infrastructures adéquates ». ‘’Liberté’’ de renchérir : « Un Conseil des ministres sous des tentes à Tabligbo, c’est le signe révélateur de 50 ans de pillage et d’échec des Gnassingbé ». Pourtant, relève le journal, « cette ville compte des grands gisements de matières premières et attire les industries ».

Pour ‘’Le Bâtisseur’’ qui se fait l’écho d’un communiqué de la CDPA, délocaliser le Conseil des ministres à Tabligbo, une ville regorgeant « de nombreuses richesses » mais dont la population vit « une misère indescriptible, est un gaspillage des fonds publics ».

‘’Chronique de la Semaine’’ s’attarde sur un point inscrit à l’ordre du jour du Conseil des ministres : les élections locales. L’hebdomadaire renseigne qu’elles seront organisées cette année. Abondant dans le même sens, ‘’Kamgou’’ explique que le dernier scrutin local remonte à 1987, tant et si lointain que la gestion des affaires publiques au niveau des collectivités locales a été confiée aux préfets et aux délégations spéciales.

Les choses se précisent ainsi pour coller aux prescriptions du Plan National de Développement qui sera bientôt soutenu par les investisseurs européens. Cet appui prendra la forme d’un forum Togo-UE prévu en juin prochain à Lomé informent ‘’Waraa les Vainqueurs’’ et ‘’Le Médium’’. Première du genre, cette rencontre va drainer « 300 entrepreneurs et 100 projets bancables », précise ‘’Flambeau des Démocrates’’.

L’autre fait marquant de l’actualité telle que traitée par la presse du jour est la division qui semble frapper à la porte de la coalition des partis de l’opposition. Selon ‘’Kamgou’’, ce regroupement compte se donner « de nouvelles orientations stratégiques ». Et ce sera au cours d’un conclave prévu ce jeudi. Mais seulement, ces assises se tiennent sans le CAR qui serait hostile à la « consécration » de Jean-Pierre Fabre comme candidat unique de la coalition à l’élection présidentielle de 2020, souligne ‘’Chronique de le Semaine’’. Il n’en faut pas davantage pour que ‘’Waraa les Vainqueurs’’ concluent que le Comité d’Action pour le Renouveau « veut claquer la porte » de la coalition après le MCD. « Le CAR enfin réveillé de sa torpeur prend ses responsabilités », écrit ‘’Hara Kiri’’. ‘’Le Bâtisseur’’ lui, suggère à la coalition de faire « moins de bruits » et de produire « plus de résultats ».

A propos de la présidentielle de 2020, ‘’Liberté’’ qui reprend un article du site web ‘’Le tempstg.com’’ donne à savoir que François Akila Boko pourra y prendre part. Selon la publication, l’ex-ministre dispose de trois équipes basées à Paris, Dakar et au Togo qui travaillent déjà sur sa candidature.

Au surplus ‘’Flambeau des Démocrates’’ questionne le sort du forum présidentiel de la jeunesse, prévu initialement pour se tenir en 2018.

Le Service de Presse/HAAC

By ouro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *