La HAAC a pris une part active aux travaux

Dans la perspective de la 9 ème Conférence des Instances de Régulation de la Communication d’Afrique (CIRCAF), dénommée la conférence des présidents, qui aura lieu à Yaoundé (Cameroun) en décembre 2018, la 3 ème réunion du Comité d’orientation du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication (RIARC) pour le
biénum 2017-2018, organisée ce mercredi 20 juin 2018 à Accra (Ghana) a fait le point des préparatifs. La Haute
Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) du Togo a pris une part active à cette rencontre
internationale, à travers une délégation de deux membres conduite par son Président, M. Pitalounani TELOU. La
rencontre a notamment validé le thème de la 9 ème CIRCAF de décembre prochain à Yaoundé.

Huit instances de régulation des médias ont pris part à la 3 ème réunion du Comité d’orientation du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication (RIARC) pour le biénum 2017-2018. Outre les membres statutaires du Comité d’orientation, que sont la National Media Commission (NMC) du Ghana, assurant la présidence en exercice, le Conseil National de la Communication (CNC) du Cameroun, assumant les fonctions de vice-présidence, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) du Bénin, qui abrite le secrétariat exécutif et le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) du Niger (présidence passée et honoraire), quatre autres instances de régulation ont été invitées à titre d’observateurs à cette rencontre. Il s’agit de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) du Togo, de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) du Maroc, de la Haute Autorité de la Communication (HAC) de Guinée et de la Tanzania Communication Regulatory Authority (TCRA).

Il convient de rappeler que le Comité d’orientation, qui est l’instance intermédiaire entre deux conférences des présidents, se réunit autant de fois que nécessaire afin de veiller à la mise en œuvre du plan d’actions biennal et prendre les décisions nécessaires au bon fonctionnement du réseau.

Les travaux ont été ouverts par le Ministre ghanéen de l’information, M. Mustapha HAMID en présence du Président en exercice du RIARC, M. Kwesi GYAN-APETENG. Il s’est réjoui du rôle important que les instances de régulation des médias jouent dans la promotion de la liberté de la presse et de la démocratie en Afrique, en faisant respecter les principes de déontologie et d’équilibre de l’information.

Les participants ont mis le temps à profit pour examiner et adopter les différents rapports d’activités et financiers du
Secrétariat Exécutif. Ils ont approuvé les activités menées par le Secrétariat Exécutif du RIARC en étroite collaboration avec la présidence en exercice et avec la contribution active et la volonté de plusieurs instances membres en vue d’œuvrer au développement et au rayonnement du réseau.

Le Comité d’orientation s’est félicité de la mise en œuvre optimale à ce jour, de la plupart des activités inscrites dans le Plan d’Actions du biénum 2017-2018 du RIARC.

Points d’orgue de la 3 ème réunion du Comité d’orientation, le thème et le calendrier de la 9 ème Conférence des Instances de Régulation de la Communication d’Afrique (CIRCAF) ont été retenus. Cette rencontre qui sera couplée avec la célébration du 20 ème anniversaire du RIARC, se tiendra du 12 au 14 décembre 2018 à Yaoundé et elle portera sur un thème qui lancera le réseau vers les grands enjeux (transition numérique et avènement des nouveaux médias) de la régulation des médias dans les années à venir. La réflexion portera sur « les 20 ans de la régulation de la communication en Afrique : bilan, défis et perspectives ».

En marge des travaux, le Président de la HAAC, M. Pitalounani TELOU a eu des échanges avec  plusieurs de ses
homologues sur les nombreux défis et contraintes de la régulation des médias et sur la nécessité de promouvoir la liberté de la presse au sein du RIARC.

Mathias AYENA

Rapporteur de la HAAC
Point Focal du RIARC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *