Ainsi qu’informe ‘’Forum de la Semaine’’, la « première réunion du comité de suivi » a lieu ce lundi à Lomé, ceci en application de la feuille de route de la CEDEAO et « pour une sortie de crise au Togo ». A en croire ‘’Liberté’’ cette rencontre charrie « attentes, défis, enjeux et appréhensions ». Tant et si bien que « le peuple togolais retient son souffle », car d’elle « dépendra la suite du processus électoral ». Il y a « trop de bruits autour de cette rencontre sans grands enjeux », opine ‘’Le Libéral’’.

Pour ‘’Le Correcteur’’, « il est une urgence lors de la réunion de ce jour d’arrêter d’abord la CENI bancale et hautement confligène dans ses activités perçues comme le renforcement du système de fraudes électorales. Ensuite, la coalition à cette réunion doit obtenir le chronogramme et des clarifications sur les points liés à la CENI, la libération des détenus politiques, la Cour Constitutionnelle, l’expertise de la CEDEAO, le fichier électoral, le découpage électoral, entre autres, pour redonner le sens aux élections au Togo ». Le bihebdomadaire pense que les facilitateurs devraient « prendre leurs responsabilités pour éviter l’embrasement au Togo ».

L’embrasement, c’est l’opposition qui donne l’impression de le vouloir à travers sa posture et ses prises de positions radicales, relève ‘’Le Combat du Peuple’’. Elle « n’aura que ses yeux pour pleurer », écrit l’hebdomadaire qui prévient « ceux qui font planer le spectre des violences post-électorales à défaut d’arguments sérieux qu’ils doivent savoir se contenir parce que cela peut se retourner contre eux ».

Selon ‘’L’Estrade’’, l’opposition togolaise est « en panne de stratégies » et une énième division lui pend au nez, surtout avec la sortie médiatique du conseiller en communication du chef de file de l’opposition qui a aurait laissé entendre la possibilité d’une rencontre entre ce dernier et le chef de l’Etat. La publication estime que Jean-Pierre Fabre doit se prononcer clairement sur la participation ou non aux prochaines élections législatives, au risque de « menacer la dynamique unitaire » au sein de ce regroupement. « L’opposition doit savoir poser les pieds par terre », souligne ‘’Nouvelle Opinion’’.

Toujours à propos de l’opposition, un de ses partis membres, le PNP doit à la ville de Tsévié 577800 FCFA correspondants aux « taxes à payer pour affiches et murs peints », renseigne ‘’Togomatin’’. ‘’Le Potentiel’’ pense à une « instrumentalisation de la délégation spéciale » de cette ville pour « faire saigner économiquement » le parti de Tikpi Atchadam. Le PNP dont une réunion a été perturbée hier par les forces de l’ordre à Djagblé d’après ‘’Liberté’’.

Pendant ce temps, l’UNIR se prépare. Le Mouvement des femmes de ce parti « mobilise ses membres » pour susciter des candidatures féminines, informe ‘’Togomatin’’. Les Jeunes du parti présidentiel aussi sont en activités. Ils ont eu la semaine dernière une rencontre avec Gilbert Bawara, informent ‘’Liberté’ qui rapporte que le ministre de la Fonction Publique en a profité pour « rajouter une couche » et réitérer que les élections se tiendront le 20 décembre, conformément à la feuille de route de la CEDEAO. « Tamara Bawara est égal à lui-même », observe le quotidien privé. « Prend-il la peine de s’écouter ? » se demande ‘’Le Correcteur’’.

Dans un tout autre registre, ‘’Le Libéral’’ informe qu’après les mosquées, les lieux de culte chrétien sont désormais profanés. Ça été le cas à Aného la semaine dernière et le gouvernement affiche sa « fermeté et promet de retrouver les auteurs », mentionnent ‘’Forum de la Semaine’’ et ‘’Togomatin’’. ‘’Le Potentiel’’ n’y croit pas trop, car le gouvernement a « toujours ouvert les enquêtes sans résultat ». Avec « l’insécurité grandissante », à croire que « le pays est à l’abandon », commente ‘’Le Correcteur’’.

En outre, les publications du jour reviennent sur le voyage « fructueux » de Faure Gnassingbé en Chine.

Par ailleurs, les confrères rendent compte du match nul entre le Togo et Benin dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019 de football.

Le Service de Presse/HAAC

By ouro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *