Le président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), Monsieur Pitalounani Télou  a échangé le mercredi 08 mai 2019 au siège de l’institution avec trois personnalités. Il s’agit de l’ambassadeur de la Chine au Togo Monsieur Chao Weidong, du Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Ayassor Tchambakou et du Directeur régional de l’Unesco monsieur Ydo Yao.

L’Ambassadeur de la Chine au Togo son Excellence Chao Weidong a été la  première personnalité à être reçue. La visite du diplomate chinois a débuté par un tête-à-tête avec le président de la HAAC Télou Pitalounani avant de se poursuivre dans un cadre élargi à l’ensemble  des membres de  l’institution. Cette rencontre a permis à l’ambassadeur de s’imprégner des missions et du mandat de la HAAC. L’institution a saisi l’occasion pour présenter au diplomate chinois les cinq grands axes de son plan stratégique (2019-2023). Ainsi, pour l’atteinte des objectifs de ce plan stratégique de référence, la HAAC sollicite l’appui de la Chine.

Dans sa réponse, Chao Weidong a estimé que le renforcement de la coopération sino-togolaise devrait être une exigence renouvelée. « Je ne ménagerai aucun effort pour fructifier davantage les liens de coopération entre le Togo et mon pays dans tous les domaines », a laissé entendre le diplomate chinois qui a réitéré son engagement à appuyer la Haute Autorité dans ses œuvres notamment dans la mise en œuvre de son plan stratégique qui s’inscrit parfaitement dans le Plan National de Développement (PND).

La deuxième personnalité à être reçue par le Président de la HAAC est monsieur Ayassor Tchambakou, président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). L’Organisation des élections locales qui se profilent à l’horizon a été le centre d’intérêt des échanges entre les deux institutions sœurs. La HAAC et la CENI veulent mutualiser leurs efforts pour des élections inclusives et apaisées. Cette séance de travail a permis à la CENI d’avoir une idée sur le fonctionnement ainsi que sur le mandat de l’organe chargé de réguler les médias au Togo. Les deux institutions ont convenu d’ « activer le processus de coordination et de collaboration » pour des élections locales du 30 juin prochain.

« Nous recherchons des élections apaisées et inclusives, les deux institutions ont l’impérieux devoir de travailler la main dans la main pour édifier l’électeur sur ce qui est fait, afin qu’au bout, celui-ci exerce librement  son droit de vote qui lui est reconnu par la loi », a déclaré Ayassor.

Pour le président Télou, ces élections locales constituent un nouveau défi à relever par  les deux institutions. Car précise-t-il « c’est la première fois  en trente ans, qu’elles sont organisées et dans des conditions toute particulières ».

La dernière personnalité reçue par le Président de la HAAC a été monsieur Ydo Yao, Directeur régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNECO). Ce dernier a eu une séance de travail avec l’ensemble des membres de l’instance de régulation des médias au cours de laquelle, il a été édifié sur le fonctionnement et le mécanisme de suivi des médias par la HAAC. Il a également eu droit à un exposé sur  les grandes lignes du plan stratégique de la Haute Autorité. « Pour la mise en œuvre de ce plan stratégique, nous avons besoins du soutien de l’UNESCO. Une fois traduit dans les faits, ce plan permettra à notre institution de fonctionner à l’image des institutions de régulation de la sous-région », a indiqué monsieur Télou.

A la suite de cette intervention du président de la HAAC, monsieur Ydo Yao a réitéré l’engagement de l’UNESCO à accompagner la HAAC dans la mise en œuvre de ce plan stratégique. De son avis, l’accompagnement sera exclusivement réservé seulement à deux axes à savoir l’axe 2  et 3. A préciser que l’axe 2 traite de la conservation et de la numérisation du patrimoine audiovisuel du Togo alors que l’axe trois met l’accent sur la professionnalisation des organes et du personnel des médias.

Ces trois personnalités, avant de quitter la HAAC ont eu droit à une  visite guidée  de la Division Monitoring, notamment le service audiovisuel où elles ont reçu des explications sur le fonctionnement.

Le Service de Presse/HAAC

By ouro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *