La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a reçu le mercredi 02 septembre à son siège à Lomé le nouveau Conseiller technique auprès du ministère de la Communication, des Sports et de l’Education à la Citoyenneté et au Civisme, M. Djamel KASMI. Ce dernier était accompagné de son prédécesseur, M. Matthieu GARDON-MOLLAR.

Le but de cette rencontre pour M. Djamel KASMI était de prendre contact avec l’instance de régulation des médias au Togo.

Au cours des échanges présidés par M. Pitalounani TELOU, le Président de la HAAC, un aperçu de la composition et de la mission de l’institution a été dressé au nouveau Conseiller technique qui s’est également présenté au collège des membres. « C’était pour moi, l’occasion de connaître le Président et les membres qui font partie intégrante de la HAAC. Je  suis ravi d’être au Togo à la fois pour des raisons professionnelles et personnelles, car j’ai un attachement particulier pour le pays et pour la région », a confié M. KASMI à l’issue de la rencontre.

L’un des dossiers que lui transmettra son prédécesseur est sans doute celui relatif au Projet de Formation et d’Appui au secteur de l’Audiovisuel et des Médias (PROFAMED). A en croire M. Matthieu GARDON-MOLLAR, le Conseiller sortant en charge de ce projet, le taux d’exécution en termes d’objectifs est assez satisfaisant : « les objectifs qu’on s’était fixés sur le premier projet sont atteints dans la totalité. Il y a eu des avancées significatives, notamment avec le code de la presse qui a été adopté. Nous avançons aussi dans la sensibilisation des professionnels des médias sur les nouveaux textes et sur les nouvelles orientations. La collaboration avec la HAAC est dynamique, positive et efficiente ; on avance en totale symbiose sur ce qu’on doit faire ».

L’objectif principal du PROFAMED est le renforcement des capacités des professionnels de la communication à travers l’amélioration de l’information journalistique au Togo en vue de favoriser la consolidation de la démocratie au sein d’un Etat de droit et de paix. Il se décline en quatre (4) volets : l’appui à l’encadrement législatif et règlementaire des métiers de la presse, la formation continue diplômante pour les journalistes sans formation initiale, la formation spécifique par modules de diverses catégories d’agents des médias et des actions de valorisation de la qualité, de la neutralité et de l’objectivité des médias togolais.

La formation des professionnels des médias en cycle de licence et la construction d’un studio pédagogique à Lomé, entre autres, sont la matérialisation de la mise en œuvre du PROFAMED au Togo.

Le Service de Presse/HAAC

By ouro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *