La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a reçu le mercredi 21 octobre 2020 à son siège à Lomé, le bureau directeur de deux organisations professionnelles de la presse togolaise. Notamment, le directoire de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) et du Patronat de la Presse Togolaise (PPT). Ces organisations de la presse qui ont renouvelé récemment leur bureau exécutif entendaient ainsi en présenter la composition à l’institution de régulation des médias.

Reçues séparément par le collège des membres, le bureau de l’UJIT et du PPT a, chacune, soulevé quelques préoccupations d’ordre professionnel auxquelles la HAAC s’est engagé à répondre favorablement. Le point d’orgue des échanges a été la convention collective des professionnels des médias. L’instance de régulation a exhorté les organisations de la presse à fédérer leurs efforts afin que ce projet de longue date devienne une réalité.

Les membres de la HAAC ont saisi l’occasion pour inciter, à travers les responsables des deux organisations, la presse togolaise à œuvrer davantage à l’encrage médiatique, à la consolidation de la liberté d’expression ainsi qu’au développement socioéconomique du pays et à la promotion des valeurs démocratiques.

« Nous avons sollicité et obtenu auprès de la HAAC une audience pour d’abord présenter le nouveau bureau de l’UJIT et ensuite faire part de certaines préoccupations. La préoccupation majeure de notre organisation est la convention collective initiée en 2011 qui peine à aboutir. Nous avons demandé l’appui et les conseils des membres de l’institution pour faire avancer ce dossier », a déclaré le Secrétaire général de l’UJIT, M. Pierre Akilisso Agbanda, à l’issue de la rencontre.

Pour sa part, le Président du PPT, M. Isidore Atialo Akollor, a fait part de son « émotion » pour l’accueil, la convivialité et la qualité des échanges avec l’autorité de régulation des médias. « J’ai apprécié la nouvelle méthode de la HAAC qui consiste à impliquer en amont les organisations de la presse dans toutes ses activités. La doléance que nous formulons à présent est de voir dans quelle mesure les organisations peuvent être autorisées à assister aux auditions des journalistes au siège de cette institution », a-t-il ajouté.

A en croire, les responsables de l’UJIT et du PPT, le collège des membres a rassuré le bureau des deux organisations de la presse de la disponibilité de la HAAC à soutenir tout projet dont la finalité est l’assainissement et la professionnalisation de la presse togolaise.

Elu le 21 août 2020 pour un mandat deux (2) ans, l’actuel bureau exécutif de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo compte sept (7) membres dont deux femmes. Quant au Patronat de la Presse Togolaise, son bureau directeur a été mis sur pied le 11 septembre dernier à l’issue d’une assemblée générale statutaire et élective. Il compte également sept (7) membres dont le mandat prend fin en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *