Une cinquantaine de journalistes de la presse publique et privée des régions Maritime et des Plateaux s’approprient à l’hôtel Isis à Atakpamé les textes réglementaires et législatifs sur la presse.

C’est dans le cadre d’un séminaire de sensibilisation et d’appropriation desdits textes ouvert le mercredi 25 novembre 2020 à l’initiative de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) appuyée par le Projet de Formation et d’Appui à l’Audiovisuel et au secteur des Médias (PROFAMED).

Pendant trois (3) jours, les participants vont parcourir ou reparcourir les lignes saillantes des principaux textes qui encadrent la pratique du métier de journaliste au Togo, notamment la loi organique relative à la HAAC, le code de la presse et de la communication ainsi que le code de déontologie.

L’objectif est d’aider à mieux en cerner l’esprit et la lettre en vue d’une meilleure application par les professionnels des médias.

Au cours de la cérémonie d’ouverture en présence des membres de la HAAC, le Vice-président de l’institution, Octave Olympio, a expliqué qu’au vote de la loi et à sa promulgation, il faut ajouter l’implémentation afin d’offrir aux journalistes les clés de compréhension des textes applicables à leur corporation. Il a, par ailleurs, émis le vœu que les connaissances acquises au cours de ce séminaire contribuent au renforcement de la « noblesse » de la profession de journaliste.

Pour sa part, le 2è adjoint au maire de la commune Ogou 1, Yao Toyo, a remercié la HAAC pour toutes les initiatives qu’elle prend en faveur des médias togolais avant d’émettre le souhait que le séminaire produise les résultats escomptés.

Sept (7) communications suivies de débats seront présentées par les membres de la HAAC. Elles portent sur les innovations introduites dans le statut de journaliste et du professionnel de la communication, la transformation des organes de presse en entreprises de presse, la création et l’exploitation des organes de presse écrits, audiovisuels et en ligne, le statut du directeur de publication.

En outre, les échanges aborderont les mutations du secteur de l’audiovisuel avec la mise en œuvre imminente au Togo de la Télévision Numérique (TNT) et les nouvelles règles applicables en cas de violation de la déontologie.

Le même séminaire de sensibilisation et d’appropriation sera organisé l’année prochaine à l’intention des professionnels des médias des régions centrale, de la Kara et des Savanes.

Le Service de Presse HAAC

By ouro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *