Photo des participants

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) organise du 16 au 18 novembre 2021 à Lomé et ce, pour trois (3) jours, un atelier d’échange et de formation sur la régulation des médias en ligne et la mise en œuvre de la Transition numérique terrestre.
Cette rencontre qui se tient grâce à l’appui du Programme de formation et d’appui au secteur des médias, vise à permettre à l’autorité de régulation des médias non seulement d’appréhender les stratégies et outils de régulation de la presse en ligne, mais aussi d’examiner les modalités de déploiement de la télévision numérique terrestre dans certains pays notamment en Afrique et en Europe.
Dans son discours d’ouverture, le Président de la HAAC, Pitalounani Télou a évoqué les effets de l’intrusion de l’Internet dans l’univers de la communication et de l’audiovisuel.« L’intrusion de l’Internet dans ces secteurs a généré de nouveaux espaces d’expression presque incontrôlables dont malheureusement le revers s’avère être une source de désinformation, de mensonge, d’attaque gratuite et de désintégration de la cohésion sociale », a-t-il indiqué.
Selon le Président, la numérisation de l’audiovisuel a généré de nouveaux métiers dans la communication qui obligent les professionnels classiques à des reconversions, au risque de périr.
Pendant trois (3) jours, les participants venus de la HAAC et des organisations de presse seront outillés sur les enjeux des médias en ligne et de la télévision numérique terrestre (TNT). Pour ce faire, il est prévu six (06) communications autour de deux (2) grandes sessions à savoir la « régulation des médias en ligne : Outils, stratégies et lutte contre la désinformation »  et le « déploiement de la télévision numérique terrestre ».
L’objectif in fine est que la HAAC et les acteurs des médias électroniques et de l’audiovisuel numérique du Togo, s’approprient les succès et échecs des autres pour mieux bâtir sa réglementation conformément aux standards internationaux.

Ces différentes communications seront développées par des experts notamment de la HAAC du Togo, du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de la Belgique, du Conseil supérieur de la communication (CSC) du Burkina Faso, de la Haute autorité indépendante de la communication (HAICA) de Tunisie, de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA ) du Maroc, du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de France et du groupe Alerte-infos de la Côte d’Ivoire.
Cette rencontre s’inscrit dans la dynamique de la mise en œuvre du Plan Stratégique (2019-2023) de la HAAC et fait suite aux séminaires de formations organisés en 2020 à Kpalimé puis à Kara sur le thème : « infox, fake news et presse en ligne : quelle régulation ?», à l’intention des professionnels de la communication des cinq (5) régions du Togo.


Le service de presse de la HAAC

By ouro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *