Les nouveaux membres de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la communication (HAAC) ont désormais une idée précise sur le personnel de l’institution de régulation des médias au Togo. Une rencontre de prise de contact a eu lieu à cet effet le 23 juin 2016 au siège de ladite institution. Les échanges ont permis aux participants de faire chorus autour des objectifs à atteindre et la dynamique par laquelle la Haute Autorité remplira efficacement sa mission de sorte de renforcer sa respectabilité.

La minute de silence observée en mémoire de l’ancien président Biossey Kokou TOZOUN, la rencontre s’est ouverte sur la présentation des uns aux autres. Les honorables membres se sont présentés au personnel autant que celui-ci s’est fait connaître du collège des membres.

C’est alors que le président de la HAAC, Pitang TCHALLA a dévoilé ses attentes vis-à-vis du personnel. Après avoir appelé au respect et à l’acception mutuels, il a engagé l’ensemble de la ressource humaine de la Haute Autorité à travailler acharnement pour satisfaire non seulement la grande famille des communicateurs mais aussi l’ensemble du peuple togolais.

Le président a expliqué au personnel réuni que la respectabilité que pourra atteindre la Haute Autorité dépendra du sérieux et de la détermination que chacun mettra dans l’exécution de sa tâche quotidienne.

Pour atteindre les objectifs, M. TCHALLA a prescrit au personnel, entre autres :

  • Ponctualité et assiduité au travail
  • Bonne tenue sur les lieux de travail
  • Respect des pratiques administratives

Le président TCHALLA s’est montré ferme sur certains principes qu’il considère comme cardinaux et utiles à la bonne marche du travail. Mais cette fermeté n’a d’égal que son humilité et son accessibilité. « N’ayez pas peur de moi, lorsqu’il y a un problème, approchez moi ou un membre. Il faut surtout éviter la rumeur et le commérage qui peuvent empoisonner l’ambiance », a-t-il dit.

P1200470

Ainsi rassurés par les propos de son président, le personnel a, à son tour, promis aux nouveaux membres de se retrousser les manches pour mouiller la chemise. Il en a profité pour présenter quelques doléances relatives à l’amélioration de ses conditions de travail et de vie.

Le président a affiché sa disponibilité à les étudier, avec le collège des honorables membres, et à les satisfaire autant que faire se peut.

 

By ouro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *